Seconde journée dans cet Open d'Australie 2019

Open d’Australie jour 2 : résumé

Si cette seconde journée de l’Open d’Australie 2019 a globalement réussi aux tennismans français, leurs collègues féminines n’ont pas malheureusement pas réussies leur entrée dans ce 1er Grand Chelem de l’année.

Où en sont les joueurs et joueuses français ?

Lucas Pouille démarre très fort l’année en remportant son premier match à un Open d’Australie, après avoir tenté sa chance 5 fois. Désormais entraîné par Amélie Mauresmo, c’est peut-être ce qui a aidé Pouille à s’imposer face au Kazakh Mikhail Kukushkin en 3 sets (6 - 1, 7 - 5, 6 - 4). Jo-Wilfried Tsonga commence lui aussi plutôt bien l’année et signe un retour en force, après une année 2018 marquée par les blessures, en se qualifiant pour le second tour. À l’image de son compatriote, il s’est défait de son adversaire Tchèque Martin Klizan en 3 sets (6 - 4, 6 - 4, 7 - 6). Il aura néanmoins fort à faire pour son deuxième match, car ce n’est autre que Novak Djokovic qui l’attend au tournant !

Jérémy Chardy est sorti vainqueur du duel fratricide face à son homologue français Ugo Humbert (3 - 6, 7 - 6, 6 - 4, 6 - 7, 7 - 6). Il signe d’ailleurs sa victoire en rentrant dans l’histoire du tennis en devenant le premier joueur à s’imposer grâce à la nouvelle règle du super tie-break. Cette dernière consiste à mettre fin aux matchs à rallonge : lorsque le score est de 6-6 dans le set décisif (le 5ème chez les hommes et le 3ème chez les femmes), le premier joueur à atteindre 10 points avec deux points d’écart remporte le set, et donc le match.

Deux autres Français se sont également qualifiés pour la suite du tournoi. Gilles Simon est venu à bout de l’Américain Bjorn Fratangelo en 3 sets (1 - 6, 6 - 4, 6 - 2) et Pierre-Hugues Herbert d’un autre Américain, Sam Querrey, en 4 sets (5 - 7, 7 - 6, 6 - 3, 6 - 1). Malheureusement, l’aventure s’arrête déjà pour Gleb Sakharov, qui avait réussi à participer en remportant les phases de qualifications. Le jeune Français n’a pas su trouvé de solution face à l’Allemand Maximilian Marterer contre lequel il s’est incliné en 3 sets (3 - 6, 1 - 6, 3 - 6). Enfin, même destin pour Benoît Paire qui plie déjà bagage après avoir livré une superbe bataille contre l’Autrichien Dominic Thiem. Si le Français entame merveilleusement bien sa rencontre, sa tristement célèbre nonchalance semble reprendre le dessus en milieu de match et permet à Thiem de reprendre le dessus. Finalement, la rencontre se termine sur la victoire de ce dernier en 5 sets (6 - 4, 6 - 3, 5 - 7, 1 - 6, 6 - 3).

Du côté des joueuses françaises, les résultats ne sont malheureusement pas au beau fixe. Seule Alizé Cornet a remporté son match en terrassant l’Espagnole Lara Arruabarrena en 2 sets expéditifs (6 - 2, 6 - 2). Fin de parcours pour Pauline Parmentier, victime de l’écrasante chaleur qui règne sur les courts de l’Open d’Australie, Fiona Ferro et Clara Burel.