Novak Djokovic et Naomi Osaka déjà éliminés du Master Indian Wells

Les occupants de la première position du classement mondial de tennis ATP Homme et Femme, Novak Djokovic et Naomi Osaka, sont déjà éliminés du tournoi Master 1000 Indian Wells ! Respectivement, le premier s’est fait éliminer lors du 3e tour par l’Allemand Philipp Kohlschreiber (39e ATP) tandis que la seconde, qui avait remporté l’édition précédente, a elle été éliminée par la Suisse Belinda Bencic (23e ATP).
Cette défaite du Serbe est à la fois une surprise et une grande déception pour ce dernier. Vainqueur des 3 derniers Grand Chelem, il ne sera resté sur le terrain qu’à peine plus d’une heure et demi pour s’incliner en 2 sets : 4 - 6, 2 - 6. D’autant plus que les deux joueurs s’étaient déjà rencontré 8 fois auparavant, dont 7 rencontres avaient été remportées par Djokovic, ne laissant qu’une seule victoire à l’Allemand en 2009 à Roland-Garros. Le numéro 1 mondial n’aura été que l’ombre de lui-même pendant tout le match, accumulant les fautes inhabituelles de sa part. La frustration était telle que Novak a écopé d’un avertissement après avoir perdu la première manche pour avoir brisé sa raquette de rage. De son côté, Kohlschreiber a déroulé son plan de jeu qu’il avait spécialement préparé pour affronter le Serbe, comme il l’a déclaré à la presse à la fin de la rencontre, en remportant notamment tous les services. L’Allemand devait affronter le Français Gaël Monfils en huitième de finale, mais ce dernier a dû déclarer forfait pour cause de blessure.
Pour Naomi Osaka, le Master 1000 Indian Wells n’aura pas non plus était un franc succès. La jeune joueuse, qui a récemment gagné la première place au classement ATP, s’est fait surprendre par l’agressivité de Belinda Bencic et s’est inclinée en 2 sets après seulement 1 heure de jeu : 3 - 6, 1 - 6. Il faut dire que la Suisse semble être dernièrement en grande forme, particulièrement lorsqu’elle doit faire face à des tops joueuses du classement dont elle a remporté 5 de ses derniers matchs face à elles. La Japonaise, qui avait remporté le tournoi l’année passée, avait jusque-là réussi à s’imposer lors des 9 derniers tournois BNP Paribas Open et établir un record du monde qui s’arrête donc ici. Mais cette défaite ne remet pas en cause sa place de numéro 1 mondial, du moins pour le moment.